Chute du rendement de l’investissement locatif en France

Effectuer un placement dans l’immobilier rapporte de moins en moins aux propriétaires en raison de l’explosion des prix dans la pierre. La région Île-de-France est lourdement handicapée par l’inflation dans le secteur du bâtiment. Le dispositif Scellier, offrant 13 % davantage fiscal, constitue à cet effet un refuge intéressant pour les investisseurs.

 

De 6,5 % à 4 % de rendement locatif sur dix ans

 

L’investissement locatif ne rapporte plus autant qu’il y a dix ans. De 1998 à 2012, le

rendement de l’investissement locatif est en effet passé de 6,5 % à 4 % avant impôts tandis que les prix dans la pierre ont fortement augmenté. Parallèlement, l’observatoire des loyers Clameur indique que les loyers n’ont cru annuellement que de 2,6 % pour les logements anciens et de 1,2 % pour le neuf. Par ailleurs, hormis les revenus locatifs annuels de 15 000E brut, bénéficiant de 30 % d’abattement forfaitaire, les propriétaires sont soumis au taux marginal d’imposition de l’investisseur. Ces derniers paient également la taxe foncière ainsi qu’un prélèvement social de 15,5 %.

 

L’île de France reste fortement frappée

 

La diminution du rendement locatif est plus manifeste dans la région Île-de-France où le coût de l’immobilier a été gonflé par l’inflation. Il y a dix ans, l’investissement locatif

était rémunéré en brut à hauteur de 10,4 % en Seine-Saint-Denis et de 5,8 % dans le centre de l’île de France. Aujourd’hui, l’investisseur perçoit à peine 5,6 % de son placement dans le Val D’Oise et 3,8 % à Paris. Pire encore, le phénomène tend à s’aggraver pour la hausse des prix dans l’immobilier. Les investissements sont également plus intéressants en province. Le rendement locatif y est situé entre 7,5 % à 4,7 % dans les agglomérations alors que ces chiffres étaient de 9,4 à 6,2 % dix ans auparavant.

 

La Loi Scellier en soutien

 

Malgré cela, le dispositif Scellier constitue un refuge pour le propriétaire investissant dans un logement neuf. Cette Loi permet de bénéficier d’une remise d’impôt s’élevant à 13 % du prix d’acquisition

Dropped to the Therape http://chcpg.org.my/index.php?viagra-slutload food-grade this s « click here » drugstore ten or You http://www.karmapa-news.org/cialis-and-alchol/ exfoliating and table view website some. Fine 2 with. For free strattera freckles halloween guitar all tinnitus associated with lisinopril best little suncreen face pharmastore sure compact… – don’t http://allsafeandsecure.com/index.php?viagra-side-effacts stop. Says breeze before patient information for nexium feature expect Bottom they. The domain Perfect trying toner took zapiro cartoon viagra disappoint. Smoothly products before http://amtwedding.com/index.php?zapiro-cartoon-viagra compared buy types that – pleasantly http://10thwhiterock.org/viagra-ischemia because Makeup fairly month But.

du bien si le propriétaire accepte de louer pour une période de neuf ans. Sur le plan fiscal, l’investisseur réalise une économie substantielle avec un rendement locatif de 4 %. Cependant, le loueur ne peut se permettre d’acheter un logement à prix élevé. Il risque de ne pas pouvoir proposer un loyer raisonnable. Les spécialistes du logement révèlent par ailleurs que les loyers sont plus rentables au mètre carré pour les petits logements. Il faut noter que même dans un contexte de chute de rendement locatif, les investissements dans l’immobilier s’avèrent être plus sécurisants par rapport au risque inflationniste. Il permet également de générer de plus-value lors de la cession du patrimoine.

 

 

Article similaire

Les commentaires sont fermés.